Dans le cadre de la nouvelle organisation de la médecine du travail, décret 2012-135 du 31 janvier 2012, l’arrêté du 2 mai 2012 a abrogé diverses dispositions relatives à la surveillance médicale renforcée des travailleurs.

Suite à une requête d’antenne de la CGT, le Conseil d’Etat a annulé partiellement cet arrêté du 2 mai 2012, décision du 4 juin 2014. Cette décision rétablit 9 arrêtés concernant les expositions :

Votre entreprise est concernée et vous souhaitez avoir plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter pour une assistance.